Infos
La lettre municipale de décembre est en ligne
Highslide JS
En savoir +
Agenda - 14/11/2017
Lancement des illuminations le 2 décembre
Highslide JS
En savoir +
Vous êtes ici : » Environnement  » Divers   » Les bons gestes

Les bons gestes en matière d'environnement 

S'engager dans le développement durable d'un territoire passe par la mobilisation de la collectivité, mais également l'engagement citoyen. Il est tout à fait possible de vivre normalement et sans se priver, juste en adoptant quelques gestes simples pour l'environnement. Il suffit juste de changer sa façon de penser. Nous avons classé ces conseils en fonction de leur importance. Des gestes essentiels que le bon sens impose, jusqu'aux conseils que peu de gens connaissent. Précisons qu'en plus de faire un geste pour l'environnement, vous en faîtes un également pour votre portefeuille...


Les gestes essentiels

Lorsque vous êtes dans un milieu naturel fragile, comme sur le littoral, ne jetez pas vos déchets ! Un mégot de cigarette met 2 ans à se dégrader, un chewing-gum 5 ans, une canette en aluminium 100 ans et un sac en plastique 450... Essayez de tenir cette résolution en ville également. Bien que les déchets y soient ramassés, une grande part se retrouve dans la nature.  Pour cela, Utiliser un cendrier de poche pour vos mégots et autres petits déchets (chewing-gum...etc). On peut s'en fabriquer facilement (petite boîte) ou en acheter.


Pratiquez le tri sélectif

Fermez le robinet en vous rasant ou en vous brossant les dents, ou tout simplement en vous lavant les mains !!!

Eteignez complètement les appareils électriques la nuit (téléviseur, magnétoscope, ordinateur...) avec le bouton de mise sous tension : si vous les mettez simplement en veille, vous allez consommer 10 % d'électricité en plus.

Dégivrez tous les trois mois réfrigérateur et congélateur : une couche de 4 mm de givre double la consommation d'électricité !

Privilégiez les douches aux bains !

N'oubliez pas d'éteindre la lumière en sortant d'une pièce éclairée. 3 pièces éclairées inutilement chaque soir consomment autant d'électricité qu'un réfrigérateur.

Pour des trajets inférieurs à deux kilomètres, essayez de ne pas prendre la voiture. Elle consomme de 50% à 80% en plus au premier kilomètre. Faîtes plutôt marcher vos jambes, ou utilisez cette merveilleuse invention qu'est le vélo.

Besoin d'aller faire vos courses ? Organisez le covoiturage avec vos amis. Idem pour aller chercher les enfants à l'école... Le taux d'occupation moyen par véhicule est de seulement 1,2 personnes !

Pensez à emporter un cabas ou un grand sac vendu par les hypermarchés pour faire vos courses : vous n'aurez plus besoin des sacs plastiques ordinaires distribués aux caisses. Les sacs plastiques en caisse sont de toute façon voués à disparaître d'ici quelques années.

Faites la chasse aux emballages ! Achetez des produits en vrac ou en grandes quantités (en plus c'est moins cher), quitte à les reconditionner dans des boîtes plus petites chez vous. Valable pour la lessive, les pâtes, les mouchoirs en papier, les fournitures scolaires, etc...Cela fera autant de déchets en moins.

Le plastique est l'ami de l'industriel, et l'ennemi de l'environnement. Privilégiez les emballages biodégradables (papier, carton) ou recyclables (verre, métal, briques de lait...) plutôt que les emballages plastiques.

Préférer les légumes et les fruits de saison, qui ne nécessitent pas de traitement particulier et qui sont cultivés dans votre région.

Luttez contre les fuites : un robinet qui goutte et c'est en moyenne 120 litres d'eau gaspillés par jour...

Possédez des WC avec une chasse d'eau à double capacité.

Lisez les étiquettes des appareils électro-ménagers et des ampoules électriques : elles indiquent les plus économes, donc ceux qui seront moins chers à l'usage.

Ayez le réflexe déchetterie. Attention aux déchets toxiques (huiles de vidange, solvants, acides de batteries...). Un litre d'huile de moteur usagé jeté à l'égout pollue environ un million de litres d'eau ! Amenez-les à votre déchetterie.

Lors de l'achat d'un appareil électroménager, réfléchissez à sa durée de vie et aux possibilités de réparation : le produit le moins cher n'est pas forcément celui qui durera le plus longtemps. D'où nouvelles dépenses et nouveaux déchets.

Les gestes auxquels on ne pense pas toujours !

Mettez un couvercle sur vos casseroles, notamment pour faire bouillir de l'eau : les temps de cuisson raccourcissent et vous ferez des économies d'énergie.

N'hésitez pas à diluer avec un peu d'eau vos produits ménagers (liquide vaisselle, shampoing, savon). Vous en utiliserez moins et ils seront toujours aussi efficaces.

Faîtes votre lessive à basse température : 80% de l'électricité utilisée sert à chauffer l'eau.

Les fenêtres à double vitrage économisent 10 % d'énergie. A défaut vous pouvez aussi mettre des rideaux devant les fenêtres pour gagner facilement quelques degrés.

Si vous réaménagez votre cuisine, mieux vaut cuisiner au gaz naturel, qui est beaucoup plus économe que des plaques électriques.

Pourquoi pas se mettre au solaire ou à la géothermie? L'Ademe et les collectivité locales proposent des aides financières pour ce type d'installation. Quelques panneaux solaires peuvent couvrir 50% des besoins d'eau chaude et de chauffage d'une maison.

La lessive en poudre rejette trois fois moins de tensio-actifs qu'une lessive liquide. Et à utilisation équivalente, la poudre compacte est encore moins polluante que la poudre ordinaire.

Optez pour des produits rechargeables : piles, écorecharges pour les lessives ou l'adoucissant...

Vérifiez régulièrement l'état de votre voiture. Des pneus mal gonflés, par exemple, s'usent plus vite et entraînent une surconsommation de carburant.

Conduisez en souplesse et pas trop vite : vous consommez ainsi 40 % de carburant en moins, ce qui génère moins de pollution et moins de risques d'accident.

En voiture ou chez vous, ne branchez pas la clim' pour juste gagner 2°C.

A coût équivalent et dans la mesure du possible, privilégiez le train plutôt que l'avion, extrêmement polluants. Les TGV vont vite et arrivent au coeur de villes.

Pourquoi ne pas recueillir l'eau de pluie pour arroser votre jardin ? Si vous ne pouvez pas construire une citerne, placez un bac en plastique sous les gouttières.

Préférez des engrais naturels : les orties, les algues, le compost par exemple.

Faîtes des économies avec votre ordinateur : photocopiez recto verso et n'hésitez pas à faire des réductions. N'imprimez pas vos e-mails. Utilisez le verso de vos mauvaises impressions comme brouillons. Employez un papier plus léger.

Le saviez-vous ?

Des vitres propres laissent mieux passer la chaleur du soleil et filtrent la lumière : à la clé, moins de chauffage et moins d'éclairage artificiel. En plus, vous aurez un meilleur vue sur l'extérieur. Par contre, n'utilisez pas de lingettes jetables pour faire les vitres, très polluantes.

Idem pour la lumière : vous consommerez moins d'énergie en dépoussiérant régulièrement les ampoules.

Pour la vaisselle, laissez faire la machine : avec un lave-vaisselle, le volume d'eau chauffé est 2 fois moins important que celui utilisé en lavant à la main.

Une température de 16 ou 17°C dans la chambre, c'est meilleur pour le sommeil et pour les économies d'énergie. De même, il est recommandé de fermer les rideaux et les volets durant la nuit pour éviter les grosses pertes de chaleur (30 à 50% selon le vitrage). 1 degré de moins = 7% de consommation énergétique en moins. 1 degré de moins pour tous économiserait l'équivalent de la consommation électrique annuelle de Marseille.


 Suivez-nous ...

     

 


  Rechercher
     
News-letter
Entrez votre adresse email et recevez les dernières infos sur Pénestin
Accueil - Contact - Plan du site - Mentions légales - Accès restreint